Menu

Qu’est ce que le Data Marketing ?

L’utilisation des données a causé une véritable révolution dans l’utilisation de ce que beaucoup qualifient de “nouveau pétrole” : les données. Des concepts tels que le numérique, la progression du digital, mais aussi le développement de l’intelligence artificielle ont de plus en plus d’importance. Il faut comprendre le concept du Data Marketing en cernant son histoire et son processus de construction.

Petite histoire du Data Marketing

Le concept de “Data Marketing” part d’un principe simple : il faut connaître le consommateur afin de parvenir à :

  • Anticiper ses besoins.
  • Prévoir des tendances du marché.

Ce processus commence dans les États-Unis d’Amérique juste dans la période de l’après-guerre. Initialement, les milieux économiques ciblaient les femmes d’un certain âge. De là, est venue la célèbre expression “ménagère de moins de 50 ans”. Les pages publicitaires ont été conçues pour délivrer des messages précis à cette cible particulière. À cette époque des concepts tels que le Règlement sur la protection des données n’existent pas encore. L’ère est plutôt aux sondages par téléphone, aux enquêtes diverses. Ces outils basiques permettent progressivement d’apprendre à vendre en respectant les codes appréciés par la cible commerciale.

Avalanche de progrès techniques

L’évolution des technologies est marquée par l’apparition d’expressions telles que “les NTICS”. La plupart des vendeurs vont également améliorer la constitution de bases de données sur les consommateurs.

En 1997, l’expression “Big Data” apparaît dans plusieurs documents conservés dans les archives de la bibliothèque numérique de “l’Association For Computing Machinery” (ACM).

La constitution des bases de données est facilitée par l’arrivée d’Internet dans les foyers et la quasi généralisation de ce canal de transfert d’informations.

Un des problèmes qui se posait alors était : comment parvenir à traiter cet immense volume de données ? Les processus vont progressivement devenir automatiques. L’intelligence artificielle et la lecture programmée des données désignée par l’anglicisme “machine learning” permettent de faciliter la constitution des bases de données ainsi qu’un meilleur ciblage des consommateurs.